Vos questions sur les Mutuelles

 

1. Avantages de la mutuelle complémentaire santé ?

Comme son nom l'indique, le remboursement mutuelle complémentaire santé complète les remboursements des frais médicaux. Les soins ou les médicaments qui ne vous sont pas remboursés intégralement et peuvent coûter très cher. Parfois la mutuelle complémentaire santé évite de devoir avancer le paiement des médicaments et de certains soins. Ces économies sont toujours les bienvenues lorsqu'on est malade ou blessé. Le remboursement complémentaire santé peut aussi être particulièrement intéressant pour les frais dentaires ou les lunettes, très peu couverts par la Sécurité sociale.

 

2. A quoi sert une mutuelle complémentaire sante ?

La mutuelle complémentaire santé rembourse vos frais de santé en complément du régime obligatoire. Elle règle directement certains praticiens grâce au tiers payant. Elle prend aussi en charge certains forfaits (optique, dentaire…) selon la garantie choisie par l'adhérent.

La mutuelle complémentaire santé  offre un choix de garanties adaptées à votre situation : étudiant, travailleur indépendant, fonctionnaire, artisan, commerçant, profession libérale…

 

3. Faut-il adhérer à une mutuelle complémentaire de santé ?

La réponse est bien évidemment oui, personne n'est à l'abri d'un problème de santé ou d'un accident. Et les sommes d'argent que vous auriez à rembourser peuvent s'avérer être extrêmement élevées.

La mutuelle complémentaire santé est avant tout régie par un principe de solidarité : les personnes en bonne santé aidant les personnes malades.

Avant de souscrire à une mutuelle complémentaire de santé, vérifiez que vous-même ou votre conjoint n'est pas déjà couvert par une mutuelle complémentaire santé d'entreprise, plus avantageuse en terme de cotisation. Et il ne sert à rien d'en cumuler plusieurs...

Enfin, si vous avez déjà une mutuelle complémentaire santé , vérifiez bien que tous les membres de votre famille sont couverts par celle-ci, que vous n'avez pas oublié par exemple de déclarer le petit dernier. A savoir, il vaut mieux en général n'avoir qu'une seule mutuelle complémentaire santé  pour toute la famille plutôt que d'avoir chacun la sienne : les cotisations seront moins importantes.

 

4. Quelles sont les principales garanties de la mutuelle ?

La mutuelle complémentaire santé intervient en complément des prestations versées par le régime obligatoire.

La souscription d’un contrat de complémentaire santé permet selon l'importance des garanties choisies :

·  De bénéficier de remboursements supérieurs ou d'être remboursé aux frais réels.

·  De bénéficier de la dispense d'avance des frais pour les médicaments et/ou une hospitalisation.

 

5. Comment lire les garanties proposées par les mutuelles ? 

Les garanties sont séparées en fonction de la nature des soins : par exemple médecin, pharmacie, soins dentaires, optique etc…

Puis est affichée la base du remboursement :

·  En pourcentage : vous serez remboursés sur la base d'un pourcentage du TC

·  En valeur : vous serez remboursés au maximum sur la base de cette valeur

·  Frais réel : vous serez remboursés intégralement du montant réglé.

 

6. Qu'est-ce-que le forfait journalier hospitalier ?

Le forfait journalier hospitalier représente la participation minimale du malade aux frais d’hébergement en hôpital. Il est de 16€ en 2007.

 

7. Qui peut adhérer à une mutuelle complémentaire sante  ?

Les mutuelles complémentaires sante s'adressent à tous : salariés, indépendants, jeunes et moins jeunes, étudiants, chômeurs, retraités, fonctionnaires … 

L'adhésion à une mutuelle complémentaire santé peut être souscrite à titre privé pour une personne seule et, si elle le souhaite, pour sa famille (conjoint, enfants...).

C’est la mutuelle complémentaire santé individuelle.                                               

Elle peut également être souscrite à titre collectif, par une entreprise pour ses salariés et éventuellement leur famille.

C’est la mutuelle complémentaire santé collective, obligatoire ou facultative.

 

8. À quoi sert la Mutuelle complémentaire santé ?

Si vous souhaitez être remboursé au-delà des tarifs de la Sécurité sociale, vous devez cotiser à une « mutuelle complémentaire santé ».

Vous pouvez évidemment vous adresser à la mutuelle complémentaire sante  qui vous verse déjà les remboursements obligatoires de la Sécu.

Mais sachez que, pour compléter vos remboursements, vous avez tout aussi bien la possibilité de choisir une autre mutuelle complémentaire santé ou encore une assurance privée.

En contrepartie d’une adhésion annuelle de 81 à 336 € la « mutuelle complémentaire santé » couvre tout ou partie des frais non pris en charge par la Sécu.

En clair, plus le montant de la formule d’adhésion est élevé, mieux vous êtes couvert.

Certaines garanties mettent l’accent sur les consultations et la pharmacie, d’autres proposent des remboursements forfaitaires intéressants sur l’optique et les prothèses dentaires, deux actes notoirement mal remboursés par la Sécurité sociale.

 

9. Mutuelles, assurances : quelle est la différence ?

Régies par le Code de la Mutualité, les mutuelles fonctionnent sur le principe de solidarité entre tous les adhérents.

Dans une mutuelle, le risque maladie est mutualisé et les coûts répartis de manière solidaire : chacun paie selon ses moyens et reçoit selon ses besoins.

Pour adhérer à une mutuelle, il n'y a pas de questionnaire de santé à remplir.

Dès l'adhésion, votre garantie est viagère, c'est-à-dire sans limite de durée, quel que soit votre âge à l’adhésion.

L'accès à une mutuelle du Code de la Mutualité ne vous sera donc jamais refusé pour des raisons de santé. 

Les mutuelles ne peuvent réaliser aucun bénéfice, contrairement aux sociétés d'assurances qui sont des sociétés de capitaux à but commercial. 

Les mutuelles se caractérisent également par leur mode de fonctionnement démocratique : elles n'ont pas d'actionnaires à rémunérer, les garanties sont définies par l’assemblée générale des adhérents. Leurs représentants sont élus par des adhérents selon la base du fonctionnement démocratique : "Une personne, une voix".

 

10. Mutuelle santé et mutuelle d'assurance, quelle est la différence ?

Les mutuelles d'assurance (MAIF, MACIF, Matmut, MAAF, MMA, ...) ne proposaient à l'origine que des contrats d'assurance automobile ou habitation. Elles se sont progressivement diversifiées, notamment dans la santé. Elles partagent avec les mutuelles santé les règles de fonctionnement démocratique et la non-lucrativité mais elles s'en distinguent par leur régime réglementé par le Code des assurances. De ce fait, elles échappent à l'interdiction de pratiquer la sélection des risques.

 

11. Mutuelles santé et Sécurité sociale, quelle est la différence ?

La Sécurité sociale est obligatoire, l'adhésion à une mutuelle complémentaire sante est libre.

La cotisation à la Sécurité Sociale dépend des revenus, la cotisation à une mutuelle complémentaire santé est généralement fixe (sauf, par exemple, dans la fonction publique ou les armées où elle dépend des revenus).

La gestion de la Sécurité Sociale est le fait d'un Conseil d'Administration où siège l'État, le patronat et les syndicats, la gestion d'une mutuelle est le fait d'une Assemblée Générale et d'un Conseil d'Administration élus par l'ensemble des adhérents.